Les enfants de l’école visitent le Marais

Mardi dernier, équipés de  pied en cap, les écoliers l’école Anita Conti (de Gâvres), ont pris la direction des marais de Kersahu pour une ballade instructive sous la houlette des Enfants des marais, l’association créer pour promouvoir cet espace naturel remarquable.

Sur place, ils ont été accueilli par Yveline et Jean Yves Droniou qui leur avaient concocté un programme aux petits oignons.

RSCN0863

C’est dans un hangar aménagé pour l’occasion en laboratoire que les activités ont débuté, avec Jean Marc, l’animateur de l’observatoire du plancton Projeté sur grand écran, une simple goutte d’eau de mer sous la lame d’un microscope « ça bouge ! Il y a plein de bêtes ! » se sont émerveillés les écoliers en observant l’étonnant zooplancton. Ils ont ensuite joué au Mémory avec des images de plancton avant de s’adonner à la peinture, avec des pochoirs en forme de plancton. Mais attention, pas de gouache, encore moins d’acrylique pour cet atelier très spécial, mais de la peinture à la spiruline Une algue étonnante de couleur bleu-cyan aux vertus nutritives incomparables

Tout le monde est ensuite parti à la découverte des oiseaux avec Jean Yves Nicolas, passionné d’ornithologie et Sébastien Baudoin, l’animateur de Bretagne Vivante, spécialiste de la faune et de la flore

Sur le chemin, mille choses à découvrir comme des orchidées, du Plantin ou encore de la Queue de lièvre mais aussi des petites bêtes comme des araignées ou des chenilles « ça chatouille la main » s’amusent les enfants, un spécimen au creux de leur main Ils ont aussi croisé des araignées, des scarabées et même un tout petit phasme « on le sent même pas tellement il est petit ».

Le tout en observant des oiseaux avec des jumelles et des longues vues. Ca tombe bien « Ils en connaissaient déjà certains comme les tadornes, le héron ou encore l’aigrette » a commenté Annaick Chauvain l’enseignante des maternelles -CP

Une belle matinée avec en filagrane, un message de Jean Yves Nicolas à leur encontre « Ces trésors, là, tout près de chez nous, valent le coût qu’on s’y intéresse mais surtout qu’on les protège ».

Quelques photos de la visite :